Affiche 2024 réalisée par Philippine CRIVELLI - Loof Design

Visites de fermes et animations-découverte ce week-end

Samedi et dimanche (27 et 28 avril), 22 fermes des Hautes-Alpes ouvrent leurs portes aux visiteurs dans le cadre de l’opération De Ferme en Ferme.

La démarche a été initiée dans la Drôme il y a trente ans pour promouvoir une agriculture durable, non industrielle et à taille humaine. Les Hautes-Alpes participent à l’événement pour la première fois cette année, sous l’égide d’Agribio 05. Les fermes sont réparties en deux circuits, l’un dans le Champsaur-Valgaudemar, l’autre dans le Buëch-Dévoluy. Mode d’emploi avec Elise Haensch d’Agribio 05.

Les fermes sont ouvertes à tous, sans inscription nécessaire. Dans un même circuit, elles sont plutôt proches, ça permet d'en visiter plusieurs si on en a envie.

Sur place, visite guidée des exploitations et animations diverses selon l’activité des fermes : traite des vaches, vie de la ruche, démonstration de chiens de troupeaux, reconnaissance des plantes ou dégustation de produits locaux.

La Ferme des Soldanelles à Ancelle fait partie des 13 fermes du circuit Champsaur-Valgaudemar. Maud Méhu en est co-gérante.

On est en polyculture et petit élevage. On a des poules pondeuses bio en extérieur. On a une partie maraîchage pour les légumes de saisons et une partie verger en agroforesterie avec pommiers et pruniers et surtout beaucoup de petits fruits: groseilles, cassis, mûres, framboises, fraises. On vend en circuits courts et on transforme aussi sur la ferme.

Et voici ce qui est proposé aux visiteurs ce week-end.

On présentera notre mode de culture, la permaculture, avec peu de travail du sol, beaucoup de paillage. On proposera aussi de déguster nos produits, par exemple le pesto à l'ail des ours ou les confitures maison.

Le circuit Buëch-Dévoluy regroupe 9 exploitations, dont la Ferme de la Montagne à Sigottier, près de Serres, gérée par Bernard et Catherine Lanteaume. Ils sont éleveurs de chèvres angora et cachemire. A partir de leurs toisons, ils confectionnent des vêtements bien chauds. Catherine Lanteaume indique ce que les visiteurs pourront découvrir ce week-end.

On découvrira les animaux dans le pré, avec les petits qui sont nés ces derniers jours. On verra comment on les élève, comment on récupère les toisons. Les chèvres angora ont été tondues il y a un mois. Ensuite, on verra la phase tricotage et les produits finis : pulls, écharpes, bonnets, chaussettes, gants.

Le programme détaillé avec les coordonnées des fermes et les activités proposées est à retrouver sur le site www.defermeenferme.com