Crédit photo : EnvirobatBDM

Le nouveau bâtiment de Territoires d'énergie reconnu pour sa démarche durable

Vendredi dernier, Territoire d’énergies a inauguré ses nouveaux locaux, à Chorges. La démarche vertueuse de leur construction a été reconnue par une « médaille d’or » BDM, soit le plus haut grade de Bâtiments Durables Méditerranéens.

Territoire d’énergies est un syndicat de communes, regroupant la quasi-totalité des municipalités du département, et menant des actions liées à l’énergie.

Jean-Claude Dou, président de l’organisme, explique pourquoi il y avait besoin de nouveaux bureaux.

« Nous étions dans des locaux beaucoup trop exigus à Savines-le-Lac : nous sommes passés de 8 salariés en 2012 à 34 aujourd'hui. Il était donc nécessaire que nous trouvions un nouveau lieu pour accueillir la totalité de nos salariés », détaille Jean-Claude Dou.

Le bâtiment, d’une surface d’environ 1 500 m², a été particulièrement remarqué pour sa forte isolation, son attention importante portée au confort l’été, et son autoconsommation en électricité grâce à des panneaux photovoltaïques. Les travaux se sont étalés entre 2020 et 2022.

Un nouveau lieu était indispensable pour le syndicat, afin d’assurer l’ensemble de ses missions qui se sont largement diversifiées depuis sa création.

« Au départ, Territoire d'énergies, qui s'appelait le Syme05, et avant la Fédération départementale d'électrification, avait une seule compétence historique : la distribution publique d'énergie électrique. En 2015, lorsqu'il y a eu la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, nous avons senti que, stratégiquement, notre syndicat devait s'orienter aussi vers la transition énergétique.

Nous avons donc engagé ce virage pour prendre un certain nombre de nouvelles compétences, dont la mise en place des bornes de recharge pour véhicules électriques. Nous en avons installé 84 sur le département. Si nous ne l'avions pas fait, il n'y aurait aucune borne aujourd'hui sur le département.

Nous construisons des centrales hydroélectriques, la première en construction à partir du mois prochain sur la commune des Orres. Ensuite, nous avons des réseaux de chaleur. Nous avons construit un réseau de chaleur biomasse au bois à Saint-Jean-Saint-Nicolas et nous avons sept communes qui nous ont transféré la compétence chauffage. Nous construisons aussi des centrales solaires au sol, des centrales solaires en toiture.

Et d'ailleurs, nous sommes associés avec trois coopératives citoyennes : EnerGuil, Énergies Collectives et ERdG. Ce qui fait que nous couvrons, avec ces sociétés avec lesquelles nous sommes associés, le Gapençais, le Champsaur, l'Embrunais jusqu'à Chorges, le Queyras et le Guillestrois », récapitule Jean-Claude Dou.

Enfin, Territoire d’énergies est doté aujourd’hui d’un pôle innovation qui lui permet de travailler notamment sur le sujet de l’« hydrogène vert ».

Merci à notre correspondant Daniel Fauré qui a réalisé l'interview nécessaire à cet article.