60 min J'ai creusé pour vous

n°09 : Activisme environnemental, la voie de la politique

On en parle, mais rien ne change. Du moins, pas assez vite. Quoi donc ?

Je veux parler des problèmes écologiques et climatiques, pointés depuis au moins le sommet de la Terre à Rio en 1992, il y a plus de 30 ans, et même bien avant. Je veux parler de nos modèles de sociétés occidentales, fondés sur une croissance économique infinie et une extraction de ressources intenable.

Des milliers d’études et rapports établissent l’appauvrissement des écosystèmes, l’épuisement de certaines ressources, l’emballement des aléas climatiques, les risques de pénurie d’eau douce. Alors, l’heure n’est plus au constat. L’urgence est maintenant de trouver les moyens d’agir, de mobiliser une part suffisamment grande de la population pour inverser la tendance.

Car justement, devant notre incapacité collective à changer, et devant la menace climatique qui, elle, s’intensifie implacablement, beaucoup d’entre nous souffrent d’un sentiment qui les paralyse, et qui sera peut-être le mal du siècle : l’éco-anxiété. Crainte du lendemain, incertitude quant à la voie à suivre, et peut-être aussi, désillusion politique, découragent citoyens et citoyennes, freinent les bonnes volontés.

Or, soyez-en convaincus : le remède à l’éco-anxiété n’est autre que l’action. Nombre d’initiatives individuelles ou locales, porteuses d’espoir, fleurissent partout sur le territoire : associations, tiers-lieux, monnaies locales, circuits courts, nouvelle agriculture paysanne. Agir permet de proposer, de se diriger vers, de contribuer à… à quoi justement ? Comment savoir par où commencer, quel projet initier ou rejoindre, quelle initiative sera porteuse ? Au fond, comment passer à l’action sans être découragé(e) par l’ampleur de la tâche ?

Et surtout, comment aller plus loin, plus vite ? Comment changer d’échelle ? Comment infléchir les décisions politiques et les lois ? Car notre invité du jour en est convaincu : la voie politique est incontournable. Oui, les actions individuelles ou locales sont utiles, car elles nous impliquent dans les changements et donnent des exemples de choses qui marchent. Mais elles ne suffisent pas.

Aujourd’hui, j’ai creusé pour vous : activisme environnemental, la voie de la politique.

Mon blog Dequevolem? en lien avec cette émission

https://dequevolem.com/

------------

Intervenant – Serge Dmitrieff, activiste

http://www.biophysics.fr/

Collectif – AES, pour la justice climatique et sociale

https://alliance-ecologique-sociale.org/

Collectif – Action Justice Climat Paris

https://actionjusticeclimat-paris.fr/

Collectif – Alternatiba, pour la justice climatique et sociale
https://alternatiba.eu/

Collectif – ANV COP21, action non-violente pour le climat

https://anv-cop21.org/

Collectif – ATTAC, pour la justice fiscale

https://france.attac.org/

Résistance musicale – Planète Boum

https://soundcloud.com/user-745508455/planete-boum-boum-planete-brulee-alternatiba-paris-unlimited