60 min J'ai creusé pour vous

n°10 : Activisme environnemental, la voie du terrain

Alors, pour l’environnement et le climat, comment on va faire ?

Vous aussi, vous vous demandez peut-être, comment s’investir, s’exprimer, quelle action mener ou rejoindre, sous quelle forme. Au fait, comment se mènent les luttes sur le terrain, dans la durée ? Comment choisir ses luttes ? Comment engager ses forces de manière efficace et persistante ? Comment reconnaître un combat gagné ou perdu ? Et d’ailleurs, peut-il l’être définitivement ?

Dans l’épisode précédent, nous avons parlé de l’action non-violente comme mode d’expression et de contestation, nous avons parlé de l’importance de toucher les élus politiques, à l’échelle locale ou nationale, dans le but notamment d’infléchir les lois.

Parlons aujourd’hui de la fabrique de l’opinion publique à travers les luttes, de l’importance de rendre un sujet d’activisme médiatique ; parlons des approches qui marchent et de celles qui s’égarent ; parlons d’évaluer le succès d’une action citoyenne ; parlons du discernement, nécessaire pour ne pas risquer de s’attaquer aux mauvais problèmes et décrédibiliser une lutte sincère ; parlons de comment faire bouger les résigné(e)s, celles et ceux qui sont convaincus mais n’agissent pas.

Écoutons le retour d’expérience de mon invité du jour. Présenté sous son pseudo, il nous livre les enseignements de plus de 20 ans d’activisme sur le terrain, dans les Hautes-Alpes et au-delà.

Aujourd’hui, j’ai creusé pour vous : activisme environnemental, la voie de la politique.

 

Mon blog Dequevolem? en lien avec cette émission

https://dequevolem.com/

 

------------

 

Manifestation – Les Alpes ne peuvent pas accueillir toute la richesse du monde

https://blogs.mediapart.fr/279922/blog/050922/les-alpes-ne-peuvent-pas-accueillir-toute-la-richesse-du-monde

 

Collectif – Adieu Glacier 05

https://app.agorakit.org/groups/1620?embed=1