Tresser les notes et les mots, avec la lecture musicale de "Le Sanctuaire"

Une famille a trouvé refuge en pleine montagne, où elle tue les oiseaux et les brûle au lance-flammes : ils seraient à l'origine d'un mal ayant conduit l'humanité à son extinction. Tandis que la mère pleure et chante son existence passée, le père seul s'aventure aux confins de leur « sanctuaire », d'où il rapporte tout ce qu'il trouve pour assurer la survie des siens. Mais le monde est-il vraiment devenu ce qu'il en dit ? Gemma, la plus jeune des deux filles, va peu à peu transgresser les limites du « sanctuaire » - et avec elles, la loi de ce père qu'elle admire plus que tout.

Ce synopsis est celui de « Le Sanctuaire », paru aux éditions du Sonneur. L’année dernière, ce livre a reçu, dans la catégorie « roman francophone », le prestigieux « Grand prix de l’imaginaire ». Ce prix français de référence départage depuis une cinquantaine d’année les meilleures sorties de science-fiction, fantasy et fantastique. Son autrice, la Haut-Alpine Laurine Roux, en proposera ce mois-ci des lectures musicalisées en public.

Celles-ci s’adressent tout autant aux personnes ayant déjà lu le livre qu’à celles qui ne le connaissent pas encore.

C’est le multi-instrumentiste Sylvain Ferlay qui se chargera de la composition et de l’interprétation musicale.

Tout le défi des deux artistes est de présenter des extraits du livre qui composent un fil narratif compréhensible sans toutefois révéler le fin mot de cette histoire à suspense. Le résultat, qui tisse musique et mots, s’annonce assez cinématographique.

C’est le théâtre La Passerelle à Gap qui propose ces lectures musicales de "Le Sanctuaire". Elles seront données à la médiathèque de Gap mardi 8 mars à 19h, à la médiathèque de Tallard mercredi 9 mars à 19h, et à la médiathèque de Chorges jeudi 17 mars à 19h.