"Eclats de Graines" par la compagnie Du O' des Branches, un spectacle de théâtre d’objet et mouvement dansé accessible dès 1 an

Avec le festival Kids au sommet, la station de Réallon veut s’affirmer comme un lieu « d’émerveillement »

« Joue, Rêve, Explore, Découvre. » Les organisateurs de Kids au sommet ont retenu ce slogan pour illustrer l'esprit de ce nouveau festival dont la première édition se tiendra du mercredi 10 au vendredi 12 juillet.

Trois jours de spectacles, contes musicaux, balades contées, danse, théâtre d’objet et autres disciplines artistiques et ludiques réparties sur le domaine skiable de Réallon. Pour passer de l'une à l'autre ? Les téléportés de la station permettront de rallier facilement les différents lieux de représentations. Et pour ceux qui préféreraient coupler spectacles et randonnée, le festival se prête bien à la balade ou la flânerie, complète Florence Olivreau responsable de la programmation. Quelques propositions s’adressent aux tout-petits - dès un an - et toutes ont en commun de comporter un lien avec la nature, dans le propos artistique comme dans l'espace scénique, qui se résumera bien souvent au cadre naturel proposé par la station.

On est au cœur du Parc des Écrins, en tout cas à la porte du Parc des Écrins donc dans un environnement très protégé. Et cette expérience du sensible que l'on va pouvoir faire en famille, tout au long de ces trois jours, on a choisi de la faire vivre à différents étages, avec des propositions qui vont être aussi liées à la montagne et au vivant. Effectivement, les compagnies vont se fondre complètement dans le paysage.

Florence Olivereau, chargée de la programmation

Les Hautes-Alpes ne regorgent pas de festivals jeune public, ce qui a conforté le directeur de la station Kévin Thirion de travailler dans cette direction. D’autant plus qu’elle colle bien à l’identité que ses équipes souhaitent donner au domaine.

On a voulu retrouver l'origine, le "pourquoi" cette station s'est montée et qu'est-ce qui fait que des gens s'y sont installés, ont vraiment apprécié le lieu et en sont tombés amoureux. On a travaillé sur l'émerveillement, sur l'imprégnation qui est un marqueur très fort en disant qu'on ne voulait plus se satisfaire seulement de la sensation liée à une montagne où on vient pratiquer un loisir et après passer finalement à un autre loisir et cumuler comme ça de manière successive... et peu importe le domaine. Non, on voulait vraiment que les gens entrent dans un univers sur Réallon [...] Et donc le spectacle vivant s'insère complètement dans cette logique-là.

Kévin Thirion, directeur de la station de Réallon

Pour cette première édition, la station de Réallon prend l’intégralité de l’organisation à sa charge, et mise sur les recettes des remontées mécaniques pour équilibrer son budget. Les représentations, en revanche, sont gratuites, mais les jauges étant réduites, il est conseillé de réserver ses places. Le détail de la programmation à retrouver dans À l’affiche de l’édition de lundi.