Arrêtés anti-pesticides: l'appel du collectif T'es rien sans la Terre

Le 13 septembre dernier, répondant à l’appel du collectif T’es rien sans la Terre, 10 communes haut-alpines signaient des arrêtés pour interdire l’usage de pesticides, ou des engagements de transition vers le zéro-pesticides.

Cet après-midi [lundi 28 septembre], le collectif T’es rien sans la Terre a poursuivi ce qu’il qualifie « d’initiative de grande ampleur en faveur d’une agriculture viable » en remettant ces arrêtés et engagements municipaux au sous-préfet des Hautes-Alpes, en lien avec le mouvement des coquelicots, la Société Alpine de Protection de la Nature et la Confédération Paysanne ont remis au sous-préfet des Hautes-Alpes.

Aurélie Dauphin, porte-parole du collectif T’es rien sans la Terre.

Le collectif souhaite avant tout établir des liens avec les agriculteurs, qui sont au final premiers concernés. Mais du côté de la chambre d’agriculture, T’es rien sans la Terre se voit opposer une fin de non recevoir.

Alors pour rallier un maximum d’agriculteurs à leur cause, T’es rien sans la terre veut démontrer que la transition peut être profitable pour les exploitants en tout point, y compris sur le plan économique.

Vous pouvez retrouver le collectif sur sa page web en suivant ce lien : http://tesriensanslaterre.com/